L’Europe s’en prend aux cookies

N’avalez pas la ‘loi cookie’ de travers !

 

Vous avez certainement entendu parler de la General Data Protection Regulation (GDPR). Cette nouvelle loi visant à protéger les données personnelles entrera en vigueur le 25 mai 2918. Mais saviez-vous que le même jour, la communauté européenne adapte sa directive sur l’ePrivacy ?

 

Cette directive concernant ePrivacy est aussi appelée ‘loi cookie’, car elle oblige les entreprises à demander l’autorisation de laisser un cookie sur votre disque dur lorsque vous vous connectez sur leur site. Avec la nouvelle loi, l’on ne devrait plus avoir de pop-up automatiques demandant l’accord de l’internaute. Si c’est une bonne nouvelle pour les consommateurs, cela ne l’est pas spécialement pour les entreprises.

 

L’un des principaux changements de la directive ePrivacy est le remplacement de la mention légale sur les cookies par un seul paramètre lié à la vie privée pour l’entièreté des sites Internet. Concrètement, les internautes devront donner leur préférence à leur navigateur en cochant s’ils veulent ou non partager leurs données avec TOUS les sites. C’est donc tout ou rien. Les experts en marketing craignent que la plupart des surfeurs diront qu’ils ne veulent partager leurs données avec personne. Ce qui signifierait sur-le-champ la fin du marketing basé sur la collecte d’infos, la forme de marketing la plus prisée des boutiques en ligne.

 

Toutefois, on n’en est pas encore là. La nouvelle mesure n’est pas encore ferme et définitive et suscite de nombreuses controverses. De plus, les experts doutent que la Commission européenne puisse harmoniser l’ensemble des règles d’ici le 25 mai 2018. Nous suivons le dossier et nous vous tiendrons informé dès qu’il y a du neuf !